Une tendance à attirer des partenaires indisponibles, distants ou qui ont peur de l’engagement

Là encore c’est une attirance qui en dit long sur l’état d’être intérieur de la personne dépendante affective.
Cette attirance a, pour la plupart des cas, un lien avec ses blessures d’enfance ( ex. attirance pour un parent du sexe opposé qu’elle sentait indisponible et distant). C’est donc un schéma qui se répète dans ses relations de couple. Ce schéma répétitif a pour but de lui apprendre le détachement.
Ces partenaires qui ont peur de s’engager lui renvoient un reflet dont elle n’est pas consciente et qu’elle n’a pas envie de reconnaître en elle. Cela représente tout simplement la peur qu’elle a de s’engager envers elle même pour apprendre à se connaître et à regarder ses blessures en face ce qui serait bien trop douloureux.