Renier son identité

Afin d’assouvir ce besoin de plaire, d’être choisie et d’être exclusive pour l’autre, la personne dépendante affective, dès le début de la relation, va perdre une partie de son authenticité et ce, bien souvent inconsciemment. Elle adoptera un comportement censé plaire à l’autre. Un comportement qui selon sa perception correspond à ce que l’autre attend d’elle. Très vite elle va se sentir mal à l’aise dans ce rôle et dans la relation, sans être consciente que ce qui provoque ce mal-être c’est le fait de renier son identité mais elle continuera de jouer ce rôle aussi longtemps que possible.
Une relation saine ne peut être construite sur le mensonge de qui l’on est véritablement.