Le besoin de plaire

Dès le début et tout le long de la relation, la personne dépendante affective est du genre à avoir absolument besoin de plaire et d’être le centre d’attention du partenaire qu’elle convoite.
Elle ne se demande pas franchement si l’autre lui plaît  et elle fait même parfois l’impasse sur certains traits physiques et de personnalité de l’autre qui lui déplaisent, tout en essayant de se convaincre qu’il lui plaît quand même.  L’important pour elle c’est d’être choisie par l’autre et d’avoir l’exclusivité.
Ce n’est que plus tard lorsqu’elle réalise que ses attentes ne sont pas comblées qu’elle se rend compte que le partenaire ne répondait pas vraiment à ses critères de sélection et qu’elle peut même en arriver à lui faire des reproches à ce sujet.
En réalité la personne à qui elle a le plus besoin d’apprendre à plaire c’est  à elle-même. Ce n’est qu’une fois qu’elle aura appris à se plaire qu’elle ressentira qu’elle plaît à l’autre.