Avoir le besoin obsessionnel de surveiller l’autre

Là aussi, la personne dépendante affective dépense une énergie et un temps considérable à se rendre malade d’inquiétude parce qu’elle a peur d’être trahie, peur des infidélités de son partenaire.
Alors elle surveille ses moindres faits et gestes. Elle est incapable d’avoir confiance en lui tout simplement parce qu’elle n’a pas confiance en elle-même. 
Et parfois, à force de fouiller elle finit par découvrir le pot aux roses, ce qui d’ailleurs peut faire l’affaire de son partenaire qui, à force de se sentir étouffé, a fini par être infidèle et lui aura prouvé qu’elle avait raison de se méfier.  C’est alors qu’elle se dit “j’en étais sûre !”
Si seulement elle savait à quel point ses pensées et ses mots créent sa réalité !